La Chorale






La chorale adultes de l'école de musique du Châtelet en Brie a été mise en place depuis 1994. Plusieurs chefs de chœur se sont succédés avec un répertoire varié de pièces classiques, contemporaines, créoles, gospels, africaines, européennes ainsi que de variétés. Le chef de chœur actuel, Bruno Ortega, a repris cette formation depuis deux ans et nous lui avons posé quelques questions pour en expliquer le fonctionnement :











AMAC : « Bonjour Bruno Ortega »

B.O. : « Bonjour à vous »

AMAC : « Doit-on connaître le solfège pour pratiquer le chant ? »

B.O. : « Non, bien des chanteurs célèbres et chanteuses ne connaissent pas le solfège. L'enthousiasme et la pratique mettent peu à peu en éveil le fonctionnement musical. »

AMAC : « Comment se compose une chorale ? »

B.O. : « Elle se compose de quatre tessitures (voix) : soprano, alto (pour les femmes) et ténor, basse (pour les hommes). Chaque voix forme un pupitre. »

AMAC : « Comment savoir à quel pupitre appartenons-nous ? »

B.O. : « Il suffit de prendre un peu de temps avant l'heure de l'atelier et je teste les voix pour les placer dans le pupitre et ce, afin de ne pas créer de malaise tant au niveau des cordes vocales que de la gorge. »

AMAC : « Peut-on chanter faux ? »

B.O. : « Oui, comme l'on peut faire des fautes d'orthographe ! Par la pratique à plusieurs, l'oreille s'affine. Le travail de cette écoute intérieure a pour résultat une meilleure unification des sons et peu à peu, toute voix trouve sa place au cœur de la mélodie. »

AMAC : « Quel répertoire est étudié cette année ? »

B.O. : « Il est des plus varié : il débute dans le temps au XIII siècle avec des canons jusqu'à Ferrat, en passant par le sérieux du Gospel au loufoque des 4 barbus. Mais le répertoire renaissance n'est pas oublié ni les chants des marins. »

AMAC : « Comment sont choisis les morceaux du répertoire ? »

B.O. : « Deux possibilités :
- Je propose des morceaux qui me semblent d'intérêt pour le chœur car si la pièce n'est pas plaisante, le chœur aura du mal à la « monter »,
- Les choristes me font part de leurs désirs. A moi d'y satisfaire au mieux. »

AMAC : « Quelle est la durée de la séance et quel jour est-elle pratiquée ? »

B.O. : « Nous nous réunissons le lundi de 20h à 21h40 à la salle des granges derrière la mairie. »

AMAC : « Pratiquez-vous le rôle de chef de choeur en dehors de l'école de musique du Châtelet ? »

B.O. : « Oui, j'ai monté et dirigé « Didon et Enée » de Purcell à Paris. Je travaille beaucoup avec des classes de chant pour monter de grands projets : « Messe de minuit » de Charpentier, Cantate de Bach, « Stabat Mater » de Pergolèse... »

AMAC : « Quel conseil pouvez-vous prodiguer aux personnes souhaitant rejoindre l'ensemble vocal ? »

B.O. : « De venir écouter, lors de nos séances, le travail que l'on fait et d'en juger le résultat en concert, car le but est de faire partager le plaisir du chant choral. Quelle satisfaction est plus grande que de voir des gens heureux, d'écouter ce que nous leur mijotons chaque lundi pour eux ? »

AMAC : « Bruno, le mot de la fin ? »

B.O. : « Jeunes ou vieux, dames ou messieurs, on a tous envie de chanter à un moment donné de la journée. C'est à ce plaisir que nous vous convions chaque lundi. Point n'est de savoir lire la musique ou de posséder une belle voix, la seule chose qui importe est de chanter ensemble dans ce point de rencontre qu'est l'école de musique. »