L'Orchestre

La classe d'orchestre est destinée aux élèves qui pratiquent un instrument depuis quelques années et sur la proposition du professeur.

Le financement de cette classe est entièrement pris en charge par l'association AMAC.

Afin d'expliquer le fonctionnement de cette classe, nous avons interrogé le professeur :

AMAC : « Bonjour Bruno Ortega. »

B.O. : « Bonjour. »

AMAC : « À partir de quel niveau peut-on faire partie de l'orchestre ? »

B.O. : « Pour aborder les œuvres avec sérénité et plaisir, il faut compter 2 ou 3 ans de pratique instrumentale. »

AMAC : « Quel est l'objectif de l'orchestre ? »

B.O. : « Le plaisir de mettre en commun ses capacités au service de la musique à plusieurs. Il n'est rien de plus frustrant que de jouer pour les murs. La convivialité et l'assiduité font mettre en avant les talents de chacun. »

AMAC : « Quel style de musique compose le programme ? »

B.O. : « Musique irlandaise, musique de salon (charleston...), etc. »

AMAC : « À partir de quel âge peut-on participer à l'orchestre ? »

B.O. : « Peu importe l'àge, la musique n'en a pas. La condition est simplement d'avoir quelques années de pratique instrumentale. »

AMAC : « Est-ce que tous les instruments de musique peuvent se joindre à l'orchestre ? »

B.O. : « Oui, tout instrument est le bienvenu. Les arrangements des œuvres sont fait en fonction et parfois réalisés durant les séances, suivant les idées de chacun. »

AMAC : « Aujourd'hui, quels instruments composent l'orchestre ? »

B.O. : « 2 harpes, 2 violoncelles, un cor d'harmonie, un violon et une flûte traversière. »

AMAC : « Quelle est la durée de la séance et quel jour est-elle pratiquée ? »

B.O. : « La séance dure une heure et demie le lundi à 18h30. »

AMAC : « Pratiquez-vous le rôle de chef d'orchestre en dehors de l'école de musique du Châtelet ? »

B.O. : « Oui, j'ai dirigé la 1ère symphonie et le concerto « l'Empereur » de Beethoven, un concerto de Mozart, « Didon et Enée » de Purcell, des extraits de la symphonie fantastique de Berlioz, des valses de Strauss, le « Stabat Mater » de Pergolèse et des œuvres contemporaines. »

AMAC : « Quel conseil pouvez-vous prodiguer aux personnes souhaitant rejoindre l'orchestre ? »

B.O. : « Venir aux séances avec un instrument à la main. Tout le monde est bienvenu et bien accueilli. »

AMAC : « Bruno, quelle conclusion ? »

B.O. : « C'est dans une ambiance détendue et amicale que je vous propose ces sessions d'orchestre. Peu importe l'âge, l'instrument, le but en est de partager des œuvres de styles différents, de ne pas rester seul(e) face à ce que l'on sait faire. Le plaisir musical vient de cette variété de timbres, de sonorité propre à chaque instrument qui, mêlés, font le jeu. Nous apprenons à jouer ensemble, à doser la puissance sonore de chaque instrument, à orchestrer des œuvres pour notre formation. Autant de directions à explorer et n'ayant pour but que de se faire plaisir en jouant de la musique. »